* Un acte d'état civil (naissance, mariange, décès), peuvent contenir des erreurs  (par exemple sur l'orthographe des noms, ou sur une date) ou des omissions (une mention importante ne figure pas comme par exemple une date de naissance).

 

Lorsque l'erreur est minime, de nature matérielle (manifestement un problème de saisie), l'on peut saisir directement le procureur de La République d'une demande en rectification.

Lorsque l'erreur nécessite une appréciation sur son bien fondé, il faut saisir le Tribunal de grande instance, et l'avocat est obligatoire.

 

* La procédure de changement de prénom est de la compétence du juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance et nécessite l'intervention d'un avocat.

LE changement de prénom peut par exemple être souhaité lorsque le prénom seul, ou associé au nom a une connotation ridicule, ou que vous faites usage d'un prénom différent de celui qui a été donné à l'état civil. Parfois aussi la demande de changement vise à "franciser" le prénom. IL ne suffit pas de le demander. Il faut justifier d'un intérêt légitime avec un dossier solide présenté au juge.